..
L'histoire

« Je suis dépositaire de cet héritage de plus de 800 ans »


Dominique Gruhier

Les Moines Cisterciens

A la suite d’une donation du Seigneur de Tonnerre en 1212, les Moines de l’Abbaye de Quincy ont identifié à Epineuil un terroir exceptionnellement propice à une production viticole de qualité.

Ils développent alors une activité considérable autours de ce très beau vignoble qui devient vite reconnus au-delà de nos frontières.

Le vignoble prospère jusqu’à sa destruction par le Phylloxéra à la fin du 19ème siècle.

Les vignerons replantent alors les meilleures terres viticoles

Image
Image
Renouveau

Les gelées destruction de 1956 détruisent à nouveau ce vignoble et un changement de génération fait que l’activité est presque abandonnée.

Motivés par André Durand qui avait beaucoup œuvré pour rendre possible un projet de replantation, des vignerons ont commencé à réinvestir ce vignoble fin des années 1970.

La famille Gruhier

C’est en 1989 que mon père Jean-Paul Gruhier à l’opportunité de reprendre l’Abbaye du Petit Quincy, aussi appelée le Château d’Epineuil. Passionné de patrimoine et  d’art, ce lieux magnifique mais en mauvais état est un défis de taille que relèvent Jean-Paul et Malou ma mère.

L’endroit est d’une beauté et d’une sérénité typique des lieux choisis par les cisterciens.

En 1990 je reprends 4,5 ha de vignes et je rejoins mes parents au Petit Quincy où je réinvestit les dépendances en vue de leur redonner leur destination initiale de Cellier. L’affaire n’est pas simple. De nombreux sinistres se succèdent tant au vignoble que dans la restauration du bâti.

Au fur et à mesure des années, j’acquiert de nouvelles vignes que nous restaurons,  j’aménage le territoire pour planter de nouvelles parcelles et je continue les travaux de restaurations des bâtiments tout en développant notre activité commerciale.

L’Abbaye du Petit Quincy, c’est aujourd’hui Plus de 30ha de vignes et de nombreuses activités d’œnotourisme en cours de développement.

Image